SOFINS 2017

Organisé sur le camps militaire de Souge, le SOFINS permet des démonstrations grandeur nature et des tests en conditions réelles au plus près de la réalité opérationnelle.

Benoît de Saint Sernin

Président du Cercle de l’arbalète

Cette 3ème edition du SOFINS a pour ambition de placer l’innovation française au coeur de la collaboration entre la commuauté FS et le monde industriel.
La mission du Cercle de l’Arbalète est de renforcer et développer les liens entre les Forces Spéciales, les TPE, les PME et de grands groupes innovants.
Lors de ce séminaire, nous poursuivons les travaux entrepris avec nos membres tout au long de l’année et nous annoncerons les nouveautés du programme du Cercle pour l’année à venir.

SOFINS 2017 : 28, 29, 30 mars

27 mars 2017, cocktail d’ouverture

réservée aux membres du Cercle

contact : caroline.roche@sofins.fr

SOFINS édition 1 et 2

Presse SOFINS 2015

Les Echos 06/05/15 – Défense : les « forces spéciales », marché de prédilection pour les PME

TF1 JT 19/04/15 – Terrorisme : les forces spéciales françaises, un exemple pour d’autres pays

Libération 16/04/15 – SOFINS, Le salon du jouet pour militaires

Nouvel Obs 16/04/15 – Galerie photos – L’armée débarque à Arcachon (mais c’est juste un entraînement)

L’Express 16/04/15 – Défense: “Les forces spéciales sont adaptées aux menaces émergentes”

Libération 15/04/15 – Dans un salon digne de James Bond, les forces spéciales font leur «marché» (AFP)

France 3 régions 14/04/15 – SOFINS 2015 : Le rendez-vous des forces spéciales au Camp de Souge

La Tribune 14/04/15 – Sofins, le “grand marché” des forces spéciales

France Bleu 14/04/15 – Jean-Yves Le Drian voit-il venir de nouveaux contrats pour le Rafale de Dassault ?

France Bleu 14/04/15 – Les forces spéciales débarquent à Arcachon

Sud-Ouest 14/04/15 – « Toi, montre tes mains ! Allez, mets-toi à terre ! »

Le Point 13/04/15 – interview de Benoît de Saint Sernin

Sud-Ouest 08/04/15 – Arcachon : les forces spéciales du monde entier s’entraînent sur le Bassin du 13 au 16 avril

Le Télégramme 31/04/15 – Commandos. Le matériel breton prisé

La Voix du Nord 11/04/15 – Forces spéciales : SOFINS, un salon très spécial au camp de Souge (actualisé, photos)

Blog FOB

[wp_rss_multi_importer category=”6″]
SOFINS 2015

Le Special Operations Forces Innovation Network Seminar (SOFINS) est un séminaire organisé par le Cercle de l’Arbalète.

LeDrian

Jean-Yves Le Drian inaugure le SOFINS 2015

Il s’est déroulé sur le camp de Souge en Gironde du 14 au 16 avril 2015.

“J’observe avec satisfaction que l’attractivité de l’événement s’est renforcée. 156 entreprises exposantes sont présentes cette année, soit 50% de plus qu’il y a deux ans. 20 startups sélectionnées pour leurs produits innovants ont par ailleurs été invitées.Je me félicite aussi de  sa dimension internationale: plus de 40 délégations étrangères sont présentes aujourd’hui. Cette présence témoigne de la vitalité et de la réactivité du partenariat qui peut s’instaurer entre les entreprises et les forces spéciales, partenariat qui à l’évidence contribue au succès de nos opérations.” (…) “Je tiens ici à remercier à la fois le Cercle de l’Arbalète, association organisatrice de cet évènement, mais aussi les acteurs locaux, en particulier la région Aquitaine, pour leur engagement sans faille au profit du SOFINS.”

 

Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense, lors de l’inauguration du SOFINS le 14 avril 2015 (Le SOFINS vu par le ministère, lire le discours intégral ici).

BSSsofinsSOFINS est un séminaire à ciel ouvert rassemblant d’une part ceux qui conçoivent et fabriquent les matériels des forces spéciales et d’autre part leurs utilisateurs. Ils vont travailler ensemble durant trois jours, les uns sur l’expression de leurs besoins, les autres – les entreprises – sur la manière d’y répondre en direct, sans intermédiaire. Nous avons donc une partie consacrée aux matériels spécifiques déjà créés, y compris les toutes dernières innovations. Et l’autre moitié est consacrée à des ateliers de recherche et de développement pour préciser les besoins nouveaux.

Benoît de Saint Sernin, président du Cercle de l’Arbalète

Plus d’information sur le site dédié au SOFINS 2015.

SOFINS 2013

Interview avec le général commandant les opérations spéciales françaises.

18/04/2013 11:26 – Auteur : Eléonore Krempff source MINDEF 

sofins2Le Commandement des opérations spéciales (COS) a organisé le “Special Operations Forces Innovation Network Seminar” (SOFINS) sur le terrain d’entraînement du 13e régiment de Dragons parachutistes (13e RDP), le camp militaire de Souge en Gironde. Ce premier séminaire européen a réuni du 9 au 11 avril 2013 les forces spéciales françaises et étrangères et le tissu des entreprises du secteur de la recherche, notamment les Petites et Moyennes Entreprises (PME).

Objectif : inventer les équipements militaires de demain en proposant des solutions innovantes et en développant des équipements qui répondent aux besoins opérationnels des forces spéciales. Le général de division Christophe Gomart, commandant les opérations spéciales, nous parle de ce premier séminaire du genre en Europe.

Pourquoi le COS a-t-il lancé cette initiative ?

Le COS fait travailler les forces spéciales en opération sur des missions ponctuelles et délicates. Les 3 000 soldats des unités des forces spéciales emploient des modes d’action et des équipements très spécifiques. Pour parvenir à surprendre l’adversaire, nous devons chercher à anticiper et être toujours à la pointe. C’est ce qui nous permet d’être réactifs, discrets et efficaces. Il existe pour cela, au sein de chacune des unités des forces spéciales, des petites cellules d’expérimentation qui cherchent à innover, chacune dans leur secteur : la vision nocturne, le tir de précision, l’avionique, les équipements de l’homme… L’idée de cette manifestation est de faire se rencontrer le monde des forces spéciales avec celui des PME françaises, qui savent réaliser des petits ‘’joyaux technologiques’’. Nous mettons ainsi en corrélation le rêve de l’ingénieur et celui de l’opérateur des forces spéciales, pour imaginer et produire un outil performant, correspondant à nos attentes.

Il n’existait jusqu’à présent que deux grands rendez-vous de ce type, le Special Operation Forces Industry Conference (SOFIC) aux Etats-Unis et le Special Operation Forces Exhibitions (SOFEX) en Jordanie. Le SOFINS est le premier séminaire d’échanges et de coopération dans le domaine des forces spéciales en Europe.

Pourquoi le COS a-t-il besoin de cet équipement ‘’hors-norme’’ ?

Le fait de disposer de ces équipements performants permet aux forces spéciales de disposer d’un rapport de force favorable sur l’adversaire, de conserver ce « coup d’avance ». Les forces spéciales sont en recherche constante de matériels légers, hautement technologiques mais aussi robustes et fiables.  Nos opérateurs emmènent tout sur eux ou presque. Il faut donc alléger la charge, et dans le même temps, remplir de plus en plus de missions. Il existe de nombreux exemples concrets en termes de camouflage, d’appareils photo, de jumelles de vision nocturne, de tir de précision, etc. On peut d’ailleurs dire que le monde des PME françaises est similaire à celui des forces spéciales : Il faut savoir être flexible, léger et humble.  Ces deux mondes-là étaient faits pour se rencontrer, pour le bien des uns et des autres.

Quel bilan faites-vous de cette première édition du SOFINS ?

Plus d’une centaine d’entreprises et 35 délégations étrangères étaient présentes sur le salon. Tous ont pu dialoguer ensemble. L’idée est de renforcer le partenariat avec les PME et les industriels français, de favoriser la collaboration entre la communauté des forces spéciales, les centres de recherche, les pôles universitaires, de créer un réseau avec les forces spéciales du monde entier. Cette première édition de SOFINS a permis de montrer ce que l’on est capable de faire, à travers cette vitrine technologique que sont les opérations spéciales.

Le pacte défense-PME

SOFINS est un exemple concret de la mise en œuvre du pacte défense-PME lancé le 27 novembre 2012 par le ministre de la défense. Le COS entretient des liens étroits avec les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les PME. La réactivité, la flexibilité et la capacité d’innovation de ce type d’entreprises sont des atouts indéniables pour répondre, dans des délais réduits, aux besoins capacitaires des forces spéciales.

La Direction générale de l’armement (DGA) a mis en place différents dispositifs d’aide aux PME pour soutenir l’innovation et les technologies que ces entreprises développent et faciliter leur accès aux marchés de défense.