Le 14 décembre dernier s’est déroulé au siège du Cercle de l’Arbalète à Versailles un atelier R&D portant sur la balistique.

   La protection des opérateurs des forces spéciales est l’un des premiers soucis du COS, qui projette ses hommes dans des conditions difficiles et sur les terrains les plus dangereux de la planète. C’est pourquoi aucune solution ne peut être écartée dans la recherche de nouveaux matériaux ou de nouvelles techniques susceptibles d’améliorer les protections existantes, d’en créer de nouvelles, ou d’anticiper des changements de paradigmes.

  En présence de membres du Cercle et de militaires des forces spéciales, des présentations se sont succédées de 9h à 13h afin de tenter d’apporter des réponses technologiques aux besoins de terrain.

 Ont ainsi participé : les entreprises CEDREM, CENTIGON et HTT, mais également des SATT membres du Cercle et l’Ecole Nationale des Arts et Industries Textiles (ENSAINT).

  De nombreuses pistes d’avenir ont pu être explorées dans cet atelier où se sont mêlées réponses industrielles et scientifiques.